La digestion des aliments

Savons-nous exactement comment fonctionne notre corps ? Savons-nous comment nos aliments sont transformés et comment les protéines, les lipides, les glucides, les vitamines et les minéraux sont absorbés ? Nous allons vous expliquer.

La digestion est importante car notre corps a besoin des nutriments contenus dans les aliments pour fonctionner correctement et rester en bonne santé.
Les protéines, les lipides, les glucides, les vitamines, les minéraux et l'eau sont des nutriments.
Notre système digestif décompose les nutriments en parties suffisamment petites pour que notre corps puisse les absorber et les utiliser pour l'énergie, la croissance et la réparation des cellules.

Comment fonctionne notre système digestif ?

Digestion

Chaque partie de notre système digestif broie les aliments et les liquides en petites parties pour faciliter leur déplacement dans notre tube digestif.
Une fois que les aliments sont divisés en petites confettis, notre corps peut absorber et transférer les nutriments là où ils sont nécessaires.

Pour comprendre le chemin des aliments, nous allons détailler chaque étape lorsque l’on mange une pizza.

C’est parti !

La bouche

mange pizza

Le processus digestif commence dans la bouche.

Même avant de manger, lorsque nous sentons un aliment savoureux, que nous le voyons ou que nous y réfléchissons, la digestion commence.
En effet, la bouche anticipe en stimulant la production de salive par les glandes situées dans la bouche.
Lorsque nous mettons le premier morceau de pizza dans notre bouche, nos dents le mastique, broie, mâche... La salive humidifie et commence à décomposer les amidons des aliments grâce aux enzymes.
Ce qui contribue à la rendre molle et facile à avaler

Une fois les aliments bien mâchés et humidifiés, notre langue pousse un tout petit morceau de nourriture gonflée appelée bolus vers l’arrière de notre gorge et dans l'ouverture de votre œsophage, la deuxième partie du tube digestif.

L'œsophage

Digestion des aliments oesophage

L’œsophage ressemble à un tuyau extensible de 25 à 30 cm de long et large de 2 cm.
Il est le lien entre la bouche et l’estomac en déplaçant les aliments de l'arrière de la gorge vers l'estomac.

A l'arrière de notre gorge se situe également notre trachée. Elle permet à l'air d'entrer et de sortir de notre corps.
Pour éviter un risque de fausse route, un volet spécial appelé épiglotte se rabat sur l'ouverture de votre trachée pour assurer la petite boule d'aliment de pénètrer dans l'œsophage et non notre trachée.
Si vous avez déjà bu quelque chose trop vite, commencé à tousser et entendu quelqu'un dire que vous avez bu de travers, cela signifie que l’eau a coulé dans votre trachée par erreur. Cela se produit lorsque l’épiglotte n’a pas le temps de se rabattre.

Une fois que la nourriture est entrée dans l'œsophage, elle ne tombe pas simplement dans l'estomac. Les muscles des parois de l'œsophage se déplacent de manière ondulée pour faire passer lentement la nourriture dans l’estomac. Cela prend environ 2 à 3 secondes.
Lorsque la nourriture atteint l'extrémité de votre œsophage, un muscle en forme d'anneau, appelé sphincter inférieur de l'œsophage, se détend et laisse la nourriture passer dans votre estomac.
Ce sphincter reste généralement fermé pour empêcher les reflux, c’est-à-dire des sucs gastriques et enzymes digestives de revenir dans notre œsophage.

Estomac

Digestion des aliments estomac

Notre estomac, qui est attaché à la fin de l'œsophage, est un sac extensible en forme de J.
Il mesure environ 25 cm de long, 10 à 12 cm de large et 8 à 9 cm de profondeur. Il peut contenir 1,5L.

Il a trois tâches importantes :

  • Stocker la nourriture ingérée
  • Décomposer les aliments en un mélange liquide appelé le chyme
  • Vider lentement ce mélange liquide dans l'intestin grêle


L'estomac est comme un mélangeur, brassant et écrasant toutes les petites boulettes de nourriture qui sont tombées dans l'œsophage en morceaux de plus en plus petits.
Ce sont les muscles puissants des parois de l'estomac et les sucs gastriques produit par les glandes de notre estomac qui s’occupe de cela pendant environ 2H.

En plus de décomposer les aliments, les sucs gastriques aident également à tuer les bactéries pouvant se trouver dans les aliments consommés. Notre estomac peut secréter jusqu’à 3L de sucs gastriques par jour.
Malheureusement, certaines bacterie peuvent passer à travers.

La sortie du chyme vers l’intestin grêle est variable, entre 3H à 7H.
Elle varie selon le type d’aliment. Les glucides s’évacuent plus rapidement, suivis par les protéines, puis par les lipides.
Ainsi que par la température des aliments. Les aliments ingérés à température identique s’évacuent plus rapidement que des aliments ingérés froids puis chaud, ou l’inverse.

L’estomac envoie également de petits messages à notre cerveau lui indiquant quand nous devant manger et nous arrêter. Il contrôle ainsi notre niveau de satiété et la prise alimentaire.

Intestin grêle

Digestion des aliments intestin grele

L’intestin grêle est la partie la plus longue de notre système digestif. C’est un long tube d'environ 5 à 7 m environ. Il est emballé à l'intérieur de nous en zig-zag, sous notre estomac.
Il couvre à lui seul une surface moyenne de 250 m2, soit la superficie d'un terrain de tennis. Cette grande valeur est due aux nombreux plis et ramifications internes de la paroi intestinale.

L'intestin grêle décompose encore plus le mélange alimentaire pour que notre corps puisse absorber toutes les vitamines, minéraux, protéines, glucides et lipides.
Les replis permettent d'augmenter la surface de contact avec les aliments, favorisant ainsi la capacité d'absorption des nutriments dans le sang.

Le jambon grillé sur notre pizza est plein de protéines ainsi et que d’un peu de graisse, l’intestin grêle nous aide à les extraire avec l’aide de trois amis :

  • Le pancréas
  • Le foie
  • La vésicule biliaire


Ces organes envoient des jus différents à la première partie de l'intestin grêle. Ces jus aident à digérer les aliments et permettent au corps d'absorber les nutriments.
Le pancréas produit des jus qui aident le corps à digérer les graisses et les protéines.
Le jus du foie appelé bile aide à absorber les graisses dans le sang.
Et la vésicule biliaire sert d’entrepôt pour la bile, la stockant jusqu’à ce que le corps en ait besoin.

Notre nourriture peut passer jusqu'à 4H dans l'intestin grêle et deviendra un mélange très fin et aqueux.
C'est du temps bien dépensé car, à la fin du voyage, les éléments nutritifs de notre pizza, peuvent passer de l'intestin au sang. Une fois dans le sang, notre corps profite davantage des glucides complexes de la croûte de la pizza, des vitamines des tomates, et de la protéine du jambon.
La capacité d’absorption intestinal est très importante et efficace ! Plus de 6L d’eau et d’aliments absorbés par jour avec moins de 5% des macronutriments dans les selles.

Prochain arrêt pour les nutriments : le foie ! Et pour les déchets qui restent, c’est-à-dire les parties de la nourriture que notre corps ne peut pas utiliser, ils vont dans le gros intestin.

Le foie

Digestion des aliments foie

Le sang riche en nutriments arrive directement au foie pour le traitement.

Le foie a un rôle essentiel, il filtre les substances nocives et les déchets et les transforment en davantage de bile. Il détermine aussi combien de nutriments iront au reste du corps et combien resteront en réserve.
Par exemple, le foie stocke certaines vitamines et un type de sucre que votre corps utilise comme énergie.

Gros intestin ou le côlon

Digestion des aliments gros intestin

Le gros intestin mesure entre 80 et 150 cm et constitue presque le dernier arrêt sur le tube digestif.
Il est habité par de nombreuses bactéries. C’est ici que l’on trouve le microbiote intestinal ! Il représente environ 2 kilos du poids du corps et contient environ 100 000 milliards de bactéries.

En savoir plus sur le microbiote

Le gros intestin a un minuscule tube dont l'extrémité fermée est appelée appendice. Cela fait partie du tube digestif, mais il n’a pas de rôle dans la digestion. Il peut néanmoins poser de gros problèmes car il est parfois infecté (crise d’appendicite) et doit être enlevé.

Comme nous l'avons dit plus haut, une fois que la plupart des nutriments ont été retirés du mélange d'aliments, il reste des déchets.
Ce truc doit être évacué du corps.
Mais avant de partir, il traverse la partie du gros intestin appelée le côlon. C’est la dernière chance au corps d’absorber l'eau et certains minéraux dans le sang.
Le côlon déshydrate les déchets jusqu’a ce qu’ils se solidifient. Et le côlon prend tout son temps : parfois jusqu’à 16H !

Pouvez-vous deviner où ces déchets solidifiés se terminent ? Eh bien, voici un indice : ils sortent avec une couleur.
Les selles détiennent leur couleur marron des pigments de la bile. Et comme nous l’avons vu plus haut, elles sont composées de la partie indigeste des aliments, comme les fibres, de cellules de la paroi intestinale et d’énormément de bactéries. Sur les 1,5L de résidus entrant chaque jour dans le côlon, il s’évacue 150g de selles.

Voilà, notre pizza a été digéré !

Nous contacter